De Tripoli à Lampedusa, de Bari à Hambourg

Barcone di migranti nel porto di Lampedusa

Fin mai, Berlin a accusé l’Italie d’avoir donné 500 euros à des migrants pour qu’ils se rendent en Allemagne. Le ministère de l’intérieur allemand s’est fendu d’un communiqué, repris par la presse sous des gros titres qui faisaient très peur. Par exemple sur le site du quotidien allemand Bild ou celui du quotidien italien la Repubblica. Mais l’incident diplomatique redouté n’a pas eu lieu. Peu de journalistes sont allés vérifier l’information, Rome n’a pas répondu aux accusations de Berlin. Quelques jours plus tard, tout était oublié.

En réalité, en février, l’Italie a décrété la fin du plan d’urgence mis en place pour accueillir les réfugiés de la guerre en Libye arrivés par milliers à Lampedusa au printemps 2011. Afin de pouvoir fermer les centres d’accueil temporaires, Rome a finalement donné des permis de séjour humanitaires aux migrants et entre 400 et 500 euros « d’argent de poche » à chacun pour qu’il se débrouille seul. Le permis de séjour humanitaire permet de voyager dans l’espace Schengen mais pas de travailler ailleurs qu’en Italie. Sauf que dans une Italie en crise, les usines ferment et le taux de chômage ne cesse d’augmenter, alors une partie des réfugiés de Libye a fait le même choix que de plus en plus d’italiens ces derniers temps : aller tenter leur chance ailleurs, plus au nord.

L’émission Accents d’Europe est allée enquêter en Allemagne et en Italie. Dossier diffusé le 17 juin 2013 sur RFI, émission présentée par Laurent Berthault

Dans l’interview Christopher Hein ajoutait :

« On ne doit pas oublier qu’en Allemagne on prépare les élections politiques au mois de septembre, donc c’est aussi un thème de la campagne électorale et il y a une certaine nervosité sur ce point en Allemagne en ce moment. Mais vous savez, en France ça a été un peu la même chose avec les tunisiens qui sont arrivés à Vintimille en 2011. On fait face au meme type de réactions un peu hystériques des autres pays, très loin d’une solidarité intra européenne pour affronter ensemble une crise comme celle de 2011 en Afrique du nord »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s